Le Projet Tantale est un projet sur lequel j'ai travaillé dans l'optique d'une expérience culinaire engagée dans l'alimentation raisonnée. 

Introduction :

Dans la mythologie grecque, Tantale est un mortel, ami des dieux. La légende dit que Tantale offrit aux dieux lors d'un banquet son propre fils Pélops. Les dieux virent tout de suite qu'il s'agissait de viande humaine, sauf Déméter qui avala un bout de l’épaule. Les dieux condamnèrent Tantale à ce qui deviendra célèbre sous le nom de « supplice de Tantale » : passer l'éternité dans le Tartare.

Et si notre rapport à la viande animale était construit de la même façon ?

Pourquoi les Dieux ont été choqués de manger un fils, alors qu'ils étaient entourés d'autres viandes animales ?

Plutarque s’est interrogé sur les interdits alimentaires : Pourquoi le prêtre de Zeus s’abstient-il de toucher à la viande crue ? Sa réponse : car la viande crue se trouve dans un état intermédiaire entre le vivant et la nourriture :

« Elle n’est ni un être vivant ni déjà une nourriture cuite ; car la cuisson et le rôtissage, étant une altération et un changement, changent la forme ».

La cuisson est donc pour nous ce qui différencie l'animal de la viande. La vache est dans le pré, le bœuf mijoté. Le coq chante et le poulet frit.

Pourtant, depuis quelques années, de plus en plus de monde refait la connexion entre le vivant et la nourriture. Mais alors pourquoi le cette révélation n'est-elle pas identique pour tout le monde ? Pourquoi les dieux ont tout de suite vu le fils quand Demeter a vu la viande ? 

Comment recréer cette connexion même chez les plus obnubilés ?

l'agneau par Sophie Coulet - Projet Tantale

Nous voici donc avec toutes nos questions. Il ne s'agit pas de convertir l'ensemble des hommes au végétarisme, j'apprécie moi même une bonne côte de bœuf. Mais de trouver un moyen de conscientiser davantage sur la signification d'un tel acte.

Si nous mangeons plus de viande que par le passé, c'est parce qu'elle est bien plus accessible. Plus besoin de chasser, d'abattre, de vider et de plumer. On déballe du plastique et on passe en cuisine. Pourtant, tout ce processus à bien lieu, et souvent dans des conditions qui feraient gronder les dieux de l'Olympe.

Mais malgré les vidéos d'horreur, les labels, les campagnes, tant que l'homme n'est pas touché directement, il est difficile de le faire sortir de ses habitudes de consommation. Et de lui faire voir le vivant derrière sa viande. Il faut donc trouver un moyen frappant de le lui montrer à son insu. Trompons celui qui s'est conforté à être trompé.

symphonie n°3 l'agneau par Sophie Coulet - Projet Tantale

Une expérience culinaire :

Le Projet Tantale est un diner de banquet autour de la viande. Les plats arrivent au fur et à mesure. Ils sont de toute forme afin de mettre en valeur l'ambiance organique et onirique du diner. Puis une fois vident, ils sont accrochés "aléatoirement". Plus le repas avance, plus le puzzle se forme. Les formes étranges finissent par avoir un sens, une forme commune, un être vivant.

le banquet de Tantale par Sophie Coulet - Projet Tantale

Une expérience engagée :

Il est difficle de vendre de tels projets à des clients. En effet, l'appel à l'engagement pour une alimentation plus responsable et respectueuse au travers d'animaux dégoulinants n'est surement pas l'approche la plus détendue. 

Mais j'ai besoin de travailler sur des projets qui ont un sens et qui sont en accord avec mes valeurs. Le mieux manger est un sujet essentiel si l'on souhaite pouvoir encore déguster les plats de notre enfance dans quelques années. La situation est critique et il ne faut pas la négliger. 

Je souhaite pouvoir continuer mes projets engagés tout au long de ma vie professionnelle car ils me permettent de me sentir utile. 

Donc si vous souhaitez mettre en place un tel projet, contactez moi

Sophie